CONTACT
DEMANDE DE DOCUMENTATION
Information.png
15/Juil/2020

Cher(e) curiste,

Votre établissement thermal a le plaisir de pouvoir vous accueillir prochainement en cure.

Dans le contexte sanitaire actuel lié à la Covid-19, des mesures d’hygiène et de sécurité renforcées sont mises en œuvre afin d’assurer votre sécurité sanitaire ainsi que celles de nos personnels. Elles ont été élaborées en collaboration avec des médecins et validées par la Direction Générale de la Santé, pour que votre séjour se déroule en toute sérénité.

L’ETABLISSEMENT THERMAL : UN ETABLISSEMENT DE SOINS SECURISE

 L’établissement thermal fait l’objet d’une double série de mesures : certaines sont désormais bien connues et s’appliquent à tous les Etablissements Recevant du Public, d’autres sont spécifiques aux Thermes.

Côté Thermes 

 Votre établissement s’est engagé auprès de son Agence Régionale de Santé à respecter les recommandations inscrites dans le Référentiel sanitaire de la profession.

  • Votre établissement a désigné un référent Covid-19 en la personne de Virginie Bérot, sa directrice, pharmacienne, et tous les personnels sont formés à l’application des mesures spéciales prises dans le contexte de la Covid-19,
  • Le personnel porte un masque,
  • Les protocoles de nettoyage/désinfection avec des produits virucides ont été renforcés,
  • Les protocoles de certains soins ont été aménagés. La fréquentation des bassins est limitée et leur chloration ne permet pas au virus de survivre dans l’eau. Lorsque la distance entre deux postes de soins ne permet pas le respect de la distance de 1m, la vacance d’un poste sur deux est organisée.

Côté Curistes

  • Votre état de santé fait l’objet d’un suivi régulier. Dans les 15 jours qui précèdent votre arrivée, vous êtes invité(e) à valider en prenant l’attache de votre médecin traitant ou du médecin thermal que votre venue en cure est possible ; pendant le séjour, vous êtes régulièrement suivi par le médecin thermal.
  • Le port du masque est obligatoire dès l’entrée dans l’établissement thermal et dans nos navettes, il vous faudra donc vous en équiper. Il pourra être ôté durant certains soins, le personnel soignant veillera à votre information.
  • Le nettoyage ou la désinfection des mains est obligatoire à l’entrée de l’établissement thermal et fortement recommandé entre chaque soin, des stations de distribution de gel hydro alcoolique sont réparties dans les thermes et du savon virucide est à votre disposition dans les sanitaires.
  • La distance de 1m de tous côtés doit être respectée (à l’exception de certains soins qui ne peuvent être réalisés qu’au contact ou à proximité du curiste). Cette distance s’impose en particulier dans les zones d’attente, lors des déplacements et des croisements dans les soins.
  • Enfin chaque curiste est appelé à faire preuve de civisme et de responsabilité: hygiène personnelle, auto-surveillance des symptômes, respect des gestes barrières, entretien des masques lorsqu’ils sont lavables.

N’OUBLIEZ PAS…

N’oubliez pas de partir avec un nombre suffisant de masques chirurgicaux ou « grand public ». S’il s’agit de masques lavables, nous vous recommandons de vous en munir de 3 au minimum afin qu’ils puissent sécher avant leur prochaine utilisation.

Vous devez aussi vous munir de chaussures antidérapantes, d’un bonnet et de votre maillot de bain.

Un gobelet réutilisable vous sera remis le premier jour afin de pouvoir boire durant les soins.

Les téléphones portables, tablettes, revues et livres sont interdits au sein de l’établissement durant cette période. Ils devront rester au vestiaire.

Nous vous encourageons à ne porter avec vous lors de votre venue aux thermes que l’essentiel aux soins.

VOTRE ARRIVEE…

Afin de prendre soin de votre santé dès votre arrivée, nous avons revu notre organisation.

Si vous avez déjà effectué une cure au sein de notre établissement, nous vous enverrons votre planning provisoire par mail au plus tard 48h avant votre venue et ainsi limiterons le nombre de personnes présentes à l’accueil de notre établissement le dimanche.

 Après votre visite chez le médecin thermal sur Dax :

  • Si la prescription médicale est identique à votre dernière cure chez nous, merci de bien vouloir nous laisser dans la boite aux lettres, située à droite de l’entrée des Thermes, l’ordonnance et le volet 2 de votre prise en charge le dimanche dans une enveloppe à votre nom. Nous vous donnons rendez-vous le lundi matin afin de finaliser la partie administrative.
  • Si la prescription médicale a été modifiée, nous vous conseillons de venir à l’accueil de l’établissement dès le dimanche avec votre ordonnance et le volet 2.
  • Et si vous effectuez votre première cure chez nous, merci de vous présenter à la réception des Thermes (samedi matin ou dimanche) pour planifier vos soins. Pensez à nous amener l’ordonnance et le volet 2 de votre prise en charge.

Nous vous remercions de l’attention que vous porterez à ce courrier.

Notre équipe et nous-mêmes sommes ravis de vous accueillir bientôt.

Dans l’attente de ce plaisir, nous vous prions d’agréer, Madame, Monsieur, nos salutations distinguées.

Virginie BEROT

Sébastien VIGNOLO


slide-piscine1-1200x542.jpg
15/Juil/2020

Les Thermes Bérot : une cure thermale chaleureuse et familiale

Fondés en 1974 par Jean-Louis Bérot, les Thermes Bérot à Dax ont toujours privilégié une approche personnalisée des soins. La cure thermale est un moment de bien-être, utilisant des produits naturels. Elle est aussi l’occasion de rencontrer d’autres curistes, d’échanger avec l’équipe des Thermes. La santé est un tout : les bienfaits du corps s’accompagnent d’un bien-être moral !
Virgnie Bérot, qui a repris l’entreprise en 2000, tient à cette continuité : se sentir mieux, être écouté, retrouver du dynamisme dans un établissement thermal offrant toutes les garanties sanitaires et le confort que les curistes peuvent attendre, où chaque agent thermal est appelé par son prénom. En 2020 , Les Thermes Bérot lient leur histoire à celle de leurs clients en lançant leur marque Coeur Thermal, un projet familial qui réunit 2 établissements et des solutions d’hébergements, pour une expérience thermale complète à Dax.

Une réouverture avec des mesures sanitaires drastiques

L’impact économique pour les Thermes Bérot a été sévère avec 3 mois d’arrêt complet. Ils ont souscris aux mesures de l’état pour les aider à reprendre une activité normale. Le 6 juillet, les thermes rouvriront avec une sécurité maximale. Les mains des clients seront fréquemment nettoyées, la distanciation sociale sera de mise. Enfin, les employés auront le droit à une formation pour apprendre les nouvelles règles sanitaires.


reouverture.jpg
15/Juil/2020

Cher(e) curiste,

C’est avec un grand plaisir que nous vous annonçons que la réouverture de votre établissement thermal interviendra le 06 juillet 2020, suite à l’autorisation de la Direction Générale de la Santé.

Évidemment, nous prenons à cœur votre sécurité et cette ouverture s’accompagne donc de nombreuses mesures protocolaires afin de préserver votre santé.

Port du masque dans l’établissement, distanciation physique bien entendu et renforcement du protocole de nettoyage et de désinfection des équipements entre chaque curiste : c’est dans des conditions de sécurité optimales que nous vous accueillerons donc, en adaptant ces mesures à l’évolution des règles sanitaires en vigueur.

Le respect de la sécurité sanitaire n’est pas nouveau pour notre établissement,
certifié Aquacert thermalisme et déjà astreint à des contrôles fréquents sur la qualité de notre eau avec une obligation drastique de résultat (impératif de 0 bactéries).

Naturellement, notre attention à votre bien-être reste notre préoccupation et nous avons fait en sorte que ces mesures sanitaires importantes ne nuisent pas à l’efficacité de vos soins.

D’ailleurs, le fait d’être un établissement à taille humaine et d’ouvrir à cette période de faible fréquentation, nous permet de vous accueillir dans des conditions où nous pourrons nous occuper de chacun avec le plus grand soin.

Une approche qui reflète notre savoir-faire familial de la cure thermale et les liens particuliers que nous avons avec chacun de nos curistes.

Cette réouverture est importante, voire essentielle pour beaucoup d’entre vous qui n’avez pu prendre soin de votre santé durant le confinement. Elle signifie la possibilité de reprendre vos soins (en particulier pour les maladies chroniques), de profiter à nouveau de l’attention de nos équipes soignantes, de ressentir du bien-être pour pouvoir savourer cette liberté retrouvée.

Vous trouverez ci-après toutes les informations pratiques ainsi que les réponses aux questions que vous pouvez vous poser.

Toute notre équipe se tient à votre disposition pour organiser votre prochaine cure (dates et solutions d’hébergement) et vous permettre de profiter de la richesse de notre belle région de Dax.

Alternate text

L’établissement thermal est-il un lieu à risque Covid-19 ?

Non, le virus n’est pas présent de manière intrinsèque dans l’eau minérale, ni dans ses dérivés gaz, vapeurs et boues thermales.

Alternate text

Le port du masque est-il obligatoire dans les établissements ?

Vous êtes invité(e) à porter le masque dès l’entrée de l’établissement et en particulier lorsque la distanciation physique n’est pas possible (croisements, zones d’attente, soins impliquant le contact ou la proximité entre soignant et soigné).

I'm an image
Alternate text

L’établissement thermal fournit-il les masques ?

 

Il est fortement recommandé d’apporter avec vous un jeu de masques neufs jetables ou plusieurs masques propres en tissu. Si vous n’êtes pas équipé(e) d’un masque à l’entrée de l’établissement thermal, ou si votre masque est manifestement mal entretenu, il vous en sera fourni un qui vous sera facturé.

I'm an image

La distanciation physique est-elle possible ?

Elle est plus facile à organiser dans un établissement familial comme le nôtre. Et pour garantir le respect de celle-ci, la fréquentation maximale instantanée de l’établissement est limitée à 1 personne pour 4 m² de surface ouverte au public. Cette mesure est maintenue dans les bassins.

Alternate text

Les massages sont-ils dispensés ?

Oui, mais le port du masque est obligatoire pour le curiste et le masseur-kinésithérapeute. Les massages peuvent être réalisés sans gants, sous réserve d’un nettoyage des mains et des avant-bras du thérapeute au début et à la fin de la séance.

I'm an image

Quelles sont les mesures prises dans les bassins ?

Les bassins sont nettoyés et désinfectés par chloration et il est bien établi que le coronavirus ne survit pas dans un milieu chloré. En outre, la fréquentation des bassins est limitée à 1 curiste pour 4 m² et la distance physique de 1 m entre les baigneurs doit être respectée. Pour les soins de rééducation en bassin (mobilisation) ou les soins de douches de forte pression sous immersion, des mesures seront mises en place comme la vacance d’un poste sur deux ou l’installation de cloisons.

I'm an image
Alternate text

Est-il déconseillé de faire une cure pour certaines personnes plus à risque ?

Si du fait de votre âge, de votre pathologie ou de votre état de santé, vous êtes considéré(e) comme sujet à risque, il n’y a pas de contre-indication absolue à la pratique de la cure thermale mais il revient à votre médecin prescripteur et/ou médecin thermal d’évaluer le rapport bénéfice/risque du traitement thermal.

 

 

En savoir plus

 

 

 

 


20200610_landes-rs-8-1200x630-1.png
15/Juil/2020

Après ce printemps un peu particulier, on a tous envie et besoin de liberté, d’espace, de GRANDS espaces, de respirer à pleins poumons, de lâcher-prise, bref … de recharger les batteries et se faire du bien !

Les Landes sont LA destination idéale pour toi : des décors naturels à couper le souffle, un terrain de jeu XXL, la brise dans les pins, l’impression d’être totalement ailleurs et pourtant si près … oui, c’est cela, l’ADN des Landes !

Pour te permettre d’en profiter encore plus, les Landes t’offrent 150€ pour tes vacances cette année ! Fais-vite !

Cette offre est valable pour les réservations effectuées à partir du 16 juin 2020 pour des vacances dans les Landes du 16 juin au 29 novembre (sauf du 25 juillet au 21 août).

Les Bons Vacances distribués sont limités aux 3000 premiers inscrits !

Alors n’attends pas …

Courant d'Huchet - Moliets (Landes)
Sortie en mer entre copains avec coucher de soleil (Capbreton Landes)

Si tu viens en juin, profite en plus de prix tout doux. 🥰
Tu es plutôt juillet ? Apprécie le calme du début de saison. 🙏
Tu préfères septembre ? Super, les températures sont idéales. ☀️
Octobre et Novembre … ? Alors découvre un autre visage des Landes que tu connais un peu moins. Apprécie aussi la plus belle saison gastronomique.🍷🍽

Pour bénéficier du remboursement de 150€
sur tes vacances dans les Landes

  1. Regarde bien les conditions de l’opération Les Landissimes
L’opération Les Landissimes | Les conditions pour bénéficier du Bon Vacances de 150 €

Les Landes offrent 3 000 Bons Vacances d’une valeur de 150€.
– 2 000 Bons-Vacances de 150€ pour la période du 16 juin au 24 juillet 2020
– 1 000 Bons-Vacances de 150€ pour la période du 22 août au 29 novembre 2020

Pour cela, vous devez :
  1. Séjourner 2 nuits (au minimum) entre le 16 juin et le 24 juillet 2020 ou entre le 22 août et le 29 novembre 2020
    dans une des catégories d’hébergement touristique landais suivantes (classé en étoiles)
    – un hôtel,
    – un camping,
    – une location,
    – une résidence de tourisme,
    – un village vacances
    Ou
    – dans une Surf House Landes,
    – une location ou chambre d’hôtes labellisée (Gîtes de France, Clévacances, Accueil Paysan, Fleurs de Soleil ou Chambres d’hôtes Référence®)
  2. Vous rendre dans un restaurant dans les Landes (hors fast-food et vente à emporter)
  3. Pratiquer une activité de loisirs payante dans les Landes ou visiter un site payant
  4. Pour un minimum de 250€ de dépenses globales
  5. Retourner vos factures originales et un RIB dans un délai d’un mois après la fin de vos vacances pour un remboursement de 150€
Un seul remboursement par foyer (même nom même adresse), un seul remboursement pour une même prestation.

Voir le règlement complet de l’Opération Les Landissimes

2. Réserve dans un hébergement touristique landais classé ou labellisé sur la période mentionnée. La réservation doit être effectuée à partir du 16 juin 2020.

3. Inscris-toi vite en cliquant sur le bouton ci-dessous (nous te dirons très rapidement si tu peux bénéficier du bon-vacances)

4. Profite bien de tes vacances dans les Landes

5. Envoie-nous tes justificatifs après ton séjour et reçois ton remboursement de 150€

C’est tout bon, ton hébergement est réservé ?

Inscris-toi vite !

3000 Bons Vacances seront distribués aux premiers inscrits !

Une opération inédite financée par le Conseil Départemental des Landes.

Source :

Les Landissimes Des Bons Vacances de 150€


870x489_maxnewsworldthree243499.jpeg
15/Juil/2020

La reprise du thermalisme sur l’agglomération du Grand Dax sera progressive. Les différents établissements de la ville vont échelonner leurs réouvertures aux curistes entre le 22 juin et le 13 juillet.

La reprise du thermalisme sur l’agglomération du Grand Dax sera progressive. Les différents établissements de la ville vont échelonner leurs réouvertures aux curistes entre le 22 juin et le 13 juillet, le temps de mettre en place le protocole sanitaire national et relancer les analyses de l’eau thermale.

  • 22 juin : les thermes de Sourceo et du Régina
  • 29 juin : les thermes des Chênes – Arènes et Grand Hôtel et des thermes de l’Avenue.
  • 6 juillet : les thermes de Christus, Borda, des Ecureuils, Berot, Thermes et Saint-Pierre.
  • 13 juillet : les thermes Sarrailh, Dax o Thermes, Foch et Daxadour.

Protocole sanitaire augmenté

Les établissements thermaux dacquois ont participé, avec la Direction Générale de la Santé, à la rédaction d’un protocole sanitaire de reprise d’activité face à la COVID-19. “Conditions sanitaires strictes pour protéger à la fois nos curistes et aussi nos collaborateurs“, explique Virginie Bérot qui dirige les thermes Bérot.

Les normes sanitaires dans un établissement de soins thermaux étaient déjà imposantes. La lutte contre le coronavirus vient se superposer. “On est là pour accueillir tout le monde en sécurité sur le plan sanitaire. Il faut le répéter pour rassurer les personnes qui vont pouvoir venir“, insiste   Virginie Bérot. “A quoi cela va ressembler ? A ce que l’on voit un petit peu partout. Il va y avoir la distanciation sociale à respecter et le port du masque obligatoire lorsque cette distanciation n’est pas possible.

Ce qui signifie que, contrairement aux restaurants, les curistes pourront se déplacer sans masque à l’intérieur des établissements et dans les piscines également. Par exemple, le protocole recommande deux mètres carré par curiste dans les piscines. Ce qui était déjà le cas avant la crise.

L’activité thermale vecteur du virus ?

Enfin, question d’importance. Y-a-t il plus de risque de transmission du virus dans un établissement thermale, d’autant plus qu’ils sont fréquentés par des curistes, population à priori plus à risque de par leur âge et leurs pathologies. “Non“, répond Michel Duprat, médecin thermal dacquois et représentant national de la profession. Il reste prudent et s’appuie sur les connaissances actuelles du virus. “Le virus ne vit pas dans l’eau”, explique d’abord le médecin. “Nous avons des conditions qui, au départ, nous paraissaient extrêmement favorables à la transmission du virus. On pensait que la chaleur et l’humidité favorisaient la transmission. Aujourd’hui, cela semble être le contraire. Il semblerait que le virus n’aime pas trop la chaleur. L’humidité semble être aussi un facteur de non transmission“.

Michel Duprat se dit serein mais attentif. Et tous les acteurs du thermalisme du Grand Dax voudraient ainsi rassurer les curistes car, pour le moment, ces curistes sont très prudents, notamment sur les réservations.

Le maire de Dax, Julien Dubois, entouré d'une partie des acteurs du thermalisme à Dax.
Le maire de Dax, Julien Dubois, entouré d’une partie des acteurs du thermalisme à Dax. © Radio France – Paul Ferrier

Des pertes déjà impressionnantes

D’après les estimations du secteur thermal du Grand Dax, avec plus de trois mois de fermeture, les établissements thermaux vont perdre cette année la moitié de leurs curistes. Ils étaient plus de 60 000 en 2019. Ils devraient être 30 000 à ne pas venir cette année.

Si l’on convertit en euros cette perte, ce sont plus de 70 millions d’euros de ressources, de retombées, en moins pour le territoire. 42 millions d’euros de pertes en moyenne pour les établissements de soin et les logeurs.

Il y a aussi la question de l’emploi. 900 personnes travaillent directement dans le thermalisme sur le Grand Dax. Plus de 95% d’entre elles étaient au chômage partiel durant la crise. La reprise pour les salariés sera progressive.

Au fur et à mesure, nous allons reprendre nos collaborateurs et les enlever du chômage partiel”, confirme Jean-Charles Pressigout, le président du syndicat des Etablissements Thermaux de l’Agglomération Dacquoise. “Jusqu’aux mois de septembre et octobre, qui sont les mois les plus chargés de la saison thermale, la majorité de mes collègues reprendront 99 ou 100% des collaborateurs.

Le président d’ETAD veut rester optimiste au moment d’annoncer la réouvertures, même si le secteur est durement touché. “Il faut rester optimiste, je pense que nos établissements vont s”en sortir“.

Cette reprise des cures thermales est aussi attendue par la mairie de Dax car particularité ici, l’eau et la boue thermale, qui font la renommée de la station dacquoise, sont gérées en régie municipale. La ville vend ces produits aux établissements. L’absence de curistes, c’est donc une perte sèche pour les finances de la ville. Durant le confinement, des stocks de boue de Dax ont du être abandonnés, rejetés, sur les berges de l’Adour.

 

Source : France Bleu


ENTREE-THERMES-1200x1793.png
15/Juil/2020

Chers curistes,

Nous espérons que vous et vos proches vous portez pour le mieux.

Nous sommes heureux de vous annoncer que nous rouvrons notre établissement le 06 juillet prochain.

Afin de garantir la sécurité de tous, curistes et soignants, nous appliquerons le référentiel sanitaire validé par la Direction Générale de la Santé (DGS) et ses préconisations (port du masque obligatoire en zone sèche et sur certains soins, gel hydroalcoolique à l’entrée de l’établissement, distanciation sociale de 1m, nettoyage virucide régulier des parties communes,…).

Tous les curistes réservataires recevront un courrier par voie postale ou mail avant le début de leur cure contenant les informations pratiques nécessaires au bon déroulement des soins.

Notre établissement restera ouvert jusqu’au 19 décembre 2020 afin de vous permettre un plus large report de date, sans frais pour vos arrhes thermales. Pour ce faire , vous pouvez nous contacter par téléphone au 05 58 90 40 00 ou par mail à thb@berot.com.

Nous nous permettons de vous rappeler qu’il convient de vous rapprocher de vos hébergeurs et médecins pour vos éventuelles réservations.

Notre site internet sera régulièrement mis à jour des communications officielles. Vous pouvez trouver des réponses à vos questions en cliquant ici .

Nous vous remercions de votre confiance et espérons vous revoir bientôt.


dax2.jpg
15/Juil/2020

L’activité thermale est à nouveau autorisée en France. Dans les Landes, cela sera officiel après la levée de l’arrêté préfectoral de fermeture pris en mars par la Préfète. Une réunion est prévue le 5 juin à 10h. En attendant, les établissements se préparent à recevoir les curistes à la fin du mois.

Par Ludivine Tachon 

« Hier, nous avons été surpris par l’annonce de l’ouverture possible à partir d’aujourd’hui. Notre objectif est de tout mettre en place pour le 29 juin et il y a beaucoup de choses à faire ! ». Arthur Laborde, directeur des Thermes de Saubusse-les-Bains a retrouvé le sourire après plusieurs semaines de fermeture et d’incertitudes liées à la crise du COVID 19.

Nous avons un public de séniors qu’il faut rassurer.
Arthur Laborde, Directeur de Saubusse Thermal

Dès ce matin, l’établissement qui reçoit 2400 curistes chaque année met en place toutes les mesures obligatoires pour accueillir du public et assurer la sécurité sanitaire des clients et du personnel. Cela passe par l’affichage pour délimiter les zones humides et sèches, le marquage au sol pour les distances de sécurité ou l’affichage des gestes barrières. Une cellule COVID 19 avec le médecin de l’établissement a été activée, « nous voulons une certitude de non contamination au COVID sur toutes les entrées. Nous avons un public de séniors qu’il faut rassurer ». Les quarante salariés de la station thermale vont être formés, ce qui prendra plusieurs semaines.

Un ouverture au mieux fin juin

Il est impossible d’ouvrir un établissement thermal du jour au lendemain.

Ce n’est pas la course à la réouverture. Cela ne nous effraie pas, car la sécurité sanitaire est au cœur de notre métier.
Jean-Claude Préssigout, Président de l’Association des Etablissements Thermaux de l’Agglomération de Dax

Jean-Claude Préssigout, le président de l’Association des Établissements Thermaux de l’Agglomération de Dax confirme que les 17 institutions du Grand Dax ne pourront rouvrir qu’une fois toutes les conditions réunies à des dates différentes: “Ce n’est pas la course à la réouverture. Nous sommes des lieux de médecine thermale. Cela ne nous effraie pas, car la sécurité sanitaire est au cœur de notre métier. Nous sommes rassurés, car certaines mauvaises langues nous annonçaient une fermeture jusqu’à l’année prochaine”.

Ministère des Solidarités et de la Santé

@MinSoliSante

| Dès le mardi 2 juin
🔎 Retrouvez en détail, les modalités de concernant l’ouverture des :
🍽 Bars, cafés, restaurants
🏨 Hôtels,
🏊♂ Etablissements de thermalisme.

📲 En savoir plus : http://ow.ly/qqFj50zVw7z 

View image on Twitter
43 people are talking about this

Comme à chaque réouverture entre deux saisons, chaque établissement thermal doit pratiquer un certain nombre d’analyses concernant les légionelles. Il faut une quinzaine de jours pour avoir les résultats et les transmettre à l’ARS. Dans les Landes, la certification Aquacert impose des contraintes sanitaires strictes.

Aucun risque de propagation du coronavirus

Concernant la propagation du COVID 19 dans l’eau thermale, Jean-Claude Préssigout est rassurant « les études montrent qu’il n’y a aucun risque dans les eaux chlorées. Tous les bassins ludiques sont autorisés à rouvrir. La plupart des soins de font en cabines individuelles qui sont désinfectées entre chaque patient ».

 Il va falloir rallonger les journées pour permettre un nettoyage encore plus approfondi des cabines entre deux soins.
 Arnaud Laborde, président des Etablissements Thermaux des Landes

Pour Arnaud Laborde, le président des Établissements Thermaux des Landes, il faudra adapter le rythme des journées : ” Il va falloir rallonger les journées pour permettre un nettoyage encore plus approfondi des cabines entre deux soins. ” 
Dans le Grand Dax, l’ETAP réfléchit aussi à l’organisation des transports de curistes entre les soins et les hébergements, un service gratuit.

Les curistes impatients

Reste à retrouver les curistes dès la fin du mois de juin alors que tous les soins avaient été annulés jusqu’à la mi-juillet. À Saubusse, les clients qui ont reporté leur séjour vont être rappelés pour permettre de démarrer dès la fin du mois de juin : ” Il faut retrouver nos curistes. Nous allons d’abord contacter la clientèle locale, car organiser un séjour de 3 semaines dans un délai si court peut être problématique. La superficie de nos bâtiments et nos soins individuels nous permettent de pouvoir accueillir le même nombre de personnes qu’en temps normal. Nous allons aussi rouvrir notre hébergement, notre restaurant et toutes les activités ludo-aquatiques. Cela représente 30 % de notre chiffre d’affaires. “

Les curistes attendent avec impatience la réouverture des établissements dacquois, la première ville thermale de France, Jean-Claude Préssigout ne doute pas qu’ils soient au rendez-vous : “Les patients ont besoin de nous, mais aussi toute l’économie de la ville. Nous avons accueilli près de 61 000 curistes en 2019, chacun dépensant en moyenne 2400 euros durant son séjour. 687 emplois directs en dépendent et 1500 induits.”

Assurances et pertes d’exploitation

70 000 personnes suivent une cure thermale chaque année dans les Landes au sein de l’une des cinq stations du département : Dax, Saint-Paul-Les-DaxEugénie-les-bains, Préchacq-les-Bains et Saubusse-les-Bains. 30 000 ne viendront pas en 2020.

Il n’y aura pas de licenciements sur les établissements dacquois.
Jean-Claude Préssigout, Président de l’Association des Etablissements Thermaux de l’Aggomération de Dax

La CNAM a autorisé le prolongement de l’année thermale jusqu’au 19 décembre, soit trois semaines de plus qu’habituellement. « On ne va pas faire une bonne saison » ajoute Jean-Claude Préssigout, « Mais il n’y aura pas de licenciements sur les établissements dacquois ». 

Certaines compagnie d’assurance attendent une décision de justice alors que la perte d’exploitation est écrite noir sur blanc dans les contrats.
Arnaud Laborde, président des Etablissements Thermaux des Landes

Le secteur du thermalisme génère 172 millions d’euros de retombées économiques dans le département. Arnaud Laborde, qui est aussi président du Cluster Aqui O Thermes, dénonce la position opaque des assureurs, concernant le remboursement des pertes d’exploitation : ” Il y a de grandes différences. Certaines font le gros dos et attendent une décision de justice alors que la garantie des pertes d’exploitation est écrite noir sur blanc dans les contrats. D’autres ont mis le temps, mais ont répondu favorablement. Le problème va venir des contrats ne stipulant qu’une perte liée au seul risque de l’eau thermale. Cela va créer un grand déséquilibre entre les établissements.”

Dans les Landes, la reprise de la saison thermale reste suspendue à la levée de l’arrêté préfectoral pris au mois de mars par la Préfète. Une réunion est prévue vendredi 5 juin à 10 h. Chaque établissement pourra alors fixer une date de réouverture.

reprise-cures.jpg
15/Juil/2020

Le Conseil national des établissements thermaux (CNETh) attend la validation de ses recommandations sanitaires par la Direction générale de la santé, garantissant la sécurité des salariés et des curistes dans les centres thermaux.

C’est le véritable casse-tête auquel font face les établissements thermaux : comment continuer de prodiguer des soins à une population à risque en période de pandémie ? Depuis le début du confinement, la filière thermale se penche activement sur le sujet et propose d’instaurer un référentiel sanitaire.

La date de reprise des activités thermales reste cependant encore floue. Beaucoup d’établissements thermaux espèrent une réouverture pour le 13 juillet, une date de référence, non officielle. Cette dernière pourrait être repoussée si les conditions sanitaires de la réouverture ne peuvent être remplies d’ici là. La sécurité avant tout !

Découvrez les mesures sanitaires envisagées

En effet, l’enjeu sanitaire est prioritaire pour les établissements thermaux, qui rouvriront seulement lorsqu’ils seront en mesure de vous accueillir dans des conditions de sécurité sanitaire optimales. Pour ce faire, et nous vous en avions déjà parlé, le secteur travaille à l’instauration d’un label.

Ce référentiel a depuis été rédigé par le CNETh avec l’appui de deux infectiologues de premier plan, le professeur Bruno Marchou, du CHU de Toulouse, et le professeur Denis Malvy, du CHU de Bordeaux, conseiller scientifique du ministre de la Santé.

Parmi les mesures de sécurité et d’hygiène qui y sont envisagées, il y est notamment question :

– de mettre en place des protections au niveau de l’accueil ;
– d’appliquer la distanciation physique en organisant des sens de circulation spécifiques ;
– de porter un masque sous conditions ;
– de prendre la température des curistes à l’entrée de l’établissement ;
– de réorganiser les bassins pour recevoir moins de monde ;
– d’engager du personnel dédié à la désinfection des lieux ;
– de former le personnel sur la base de bonnes pratiques ;
– de désigner des référents COVID pour veiller au respect des consignes sanitaires.

À ce jour, le label est entre les mains de la Direction générale de la santé qui doit le valider afin qu’il soit ensuite appliqué sous la forme de bonnes pratiques à destination du personnel officiant dans les centres, mais aussi à votre attention, sous la forme de consignes, qu’il vous faudra suivre lors de votre cure.

N’hésitez pas à contacter directement votre établissement thermal pour obtenir toutes les informations relatives aux reports ou à l’annulation des cures.

Source : L’officiel du Thermalisme


thermes-et-vous.png
15/Juil/2020

En attendant de pouvoir faire une cure thermale, les douleurs rhumatologiques peuvent s’accentuer durant cette période de confinement, notamment à cause de la sédentarité. Pour vous accompagner durant ces quelques semaines, la médecine thermale a  sélectionné plusieurs sites proposant des exercices et programmes pour réduire les douleurs de l’arthrose, gagner en renforcement musculaire et en souplesse. Prenez soin de vous et à bientôt.

Confinement : comment soulager l’arthrose chez-soi avec des exercices simples à réaliser ?