CONTACT
DEMANDE DE DOCUMENTATION

A Dax, le groupe Bérot dévoile son Cœur Thermal

20 janvier 2020
COEUR-THERMAL-DAX-2-300x264-1.jpg

Cette bannière est portée par les 5 établissements thermaux et hôteliers du groupe familial pour décliner des offres plus structurées et plus lisibles pour les curistes…


Après le rachat, la rénovation et la réouverture en 2017 des Thermes du Cours de Verdun, le lancement de cette marque commerciale représente une nouvelle étape dans la vie du groupe Bérot.

Lancés en 1974, les Thermes Bérot, créés par l’international de rugby Jean-Louis Bérot et son cousin Roland, se rapprochent tout doucement du demi-siècle d’existence. Ils sont aujourd’hui dirigés par Virginie Bérot, pharmacienne de formation et fille de Jean-Louis. En 2015, ils avaient arrosé leur quarantaine en acquérant l’établissement des Thermes situé Cours de Verdun, qu’avait imaginé l’architecte Jean Nouvel au début des années 90, à proximité du Splendid. Ce rachat avait été suivi d’un important rafraîchissement d’un an, avant une réouverture de l’établissement en 2017.


En 2019, les Thermes ont déjà lancé « cures du soir », « forfaits accompagnant » ou encore ateliers diététiques et santé pour enrichir l’éventail de leurs prestations. À l’issue de 3 années d’exploitation et de développement de l’activité autour des spécificités de l’établissement mais aussi de valeurs communes à l’ensemble des entités du groupe Bérot, il était temps d’aller un peu plus loin.

D’où le lancement, ce mardi, d’une nouvelle marque commerciale, baptisée Cœur Thermal. « Concrètement, il s’agissait de rapprocher les fonctions marketing, de communication et opérationnelles des différents établissements afin de mieux guider les curistes et de valoriser la complémentarité de nos offres, que nous pourrons décliner de manière plus structurée », résume Sébastien Carpentier, directeur des Thermes de Dax.


Belle année 2019 pour le groupe Bérot…

Cette nouvelle marque s’appuiera sur les 5 entités du groupe thermal : lesdits Thermes de Dax et leurs 90 studios, les Thermes Bérot de la rue Louis Barthou, le Thermotel voisin et ses 70 chambres, la résidence de l’Espace Thermal du lac de l’Estey et ses 218 chambres, et enfin l’équipe Logeadax, qui accompagne les curistes dans la recherche d’un hébergement.

Au-delà d’un nouveau site web, d’une campagne d’affichage et d’une identité visuelle imaginée par l’agence paloise Freestyle, un nouveau poste a été créé afin de mieux renseigner les primo-curistes en quête d’informations. « La mutualisation des moyens nous permettra aussi d’être présents sur davantage d’événements et de salons », précise Sébastien Carpentier.


C’est ainsi un véritable « tour de France » des salons qui commencera pour le tout nouveau Cœur Thermal ce 23 janvier à Paris, au salon des Thermalies. Suivront Toulouse, Strasbourg, Bordeaux, Nantes, Nancy, Lille et Marseille d’ici mi-mars. De quoi présenter la marque et faire le plein de nouveaux curistes, alors qu’une campagne de publicité nationale dédiée au thermalisme a aussi démarré début janvier sur France Télévisions.

Concernant l’activité du groupe Bérot, la fréquentation de ses établissements thermaux a progressé d’environ 5% en 2019, soit plusieurs centaines de curistes supplémentaires par rapport à 2018. Une progression portée par le renouveau des Thermes, qui après 3 années d’exploitation « ont atteint un régime de croisière » : pas moins de 2.200 curistes ont été accueillis par ses 24 professionnels l’an dernier, pour 6.500 aux Thermes Bérot, qui emploient 45 personnes.


Cette jolie performance survient dans un contexte national qui devrait être marqué par une très légère baisse de la fréquentation. Les chiffres qui seront bientôt dévoilés devraient en effet faire état d’un recul d’environ 1%, lequel ne peut cependant pas vraiment être considéré comme structurel et « ne nécessitera pas de remise en question particulière ».

On devrait en savoir un peu plus à l’occasion du tout prochain salon des Thermalies.

Plus d’informations sur le site coeurthermal.com

Source: Business Landes