CONTACT
DEMANDE DE DOCUMENTATION


ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT


Mieux se connaître pour mieux se soigner


L’éducation pour la santé a été définie par l’OMS (36e assemblée mondiale de la santé, 1983) comme :

« tout ensemble d’activités d’information et d’éducation qui incitent les gens à vouloir être en bonne santé, à savoir comment y parvenir, à faire ce qu’ils peuvent individuellement et collectivement pour conserver la santé, à recourir à une aide en cas de besoin. »


L’éducation thérapeutique du patient (ETP) est destinée à aider une personne atteinte de maladie(s) chronique(s), et/ou rares ainsi que son entourage, à maintenir ou acquérir les compétences dont elle a besoin pour mieux se soigner et mieux vivre son quotidien.

Elle s’appuie sur une relation étroite entre les acteurs de santé et les patients et concerne tous les âges de la vie.


Le programme d’éducation à la santé

Il s’agit d’ateliers construits autour d’une pathologie (arthrose, mal de dos…) pour donner au curiste un accompagnement spécifique dans son éducation à la santé. Sensibilisation, information, accompagnement psychosocial : l’éducation thérapeutique du patient doit lui permettre de mieux appréhender sa maladie en améliorant sa qualité de vie. Ce programme est réalisé par des professionnels de santé formés à l’éducation thérapeutique.


Dans les établissements thermaux

À l’heure où le programme d’Éducation Thérapeutique du Patient se met en place à l’échelle du pays, Dax peut se prévaloir d’une longue tradition dans ce domaine. Toute l’année, les établissements thermaux proposent aux curistes de profiter de leur séjour pour participer à ces apprentissages, au contact des équipes de professionnels. Dès 2004, les Thermes Bérot ont proposé une prise en charge globale en complément des soins classiques .

NOUVEAU : En 2019 , Les Thermes Bérot participent également à l’essai clinique GETT2 proposé par l’Association Française pour la Recherche Thermale – AFRETH – et le professeur COUDEYRE – CHU de Clermont-Ferrand.

En raison des contraintes sanitaires et des difficultés engendrées, le professeur Coudeyre, investigateur principal, a pris la décision de suspendre l’essai clinique Gett2 . Dates 2022 non connues à ce jour